Vous connaissez certainement une personne qui n’a aucun mal à parler en public et qui séduit tout le monde avec son assurance et son éloquence.

Si vous êtes téméraire ou introverti, et que la tchatche n’est pas votre point fort, vous pouvez miser sur la communication non verbale car elle a plus d’impact que la parole ! Les mots n’ont que 7% d’effet sur nous !

Le ton de la voix, les expressions faciales, la posture et les gestes ont en effet plus d’influence sur nous !

Pour devenir l’As des as de la communication non verbale, on vous livre ces secrets, qui vous aideront énormément dans la vie de tous les jours.

1-Le visage :

*Parler les yeux fermés : La personne est timide ou ennuyée. Fermer les yeux est une manière de sortir l’autre de son champ de vision.

*Soutenir le visage avec les mains : C’est une technique de séduction et de mise en valeur « regarde bien mon visage ». Si une fille le fait devant vous, ne ratez pas l’occasion de la complimenter.

*Se caresser la barbe : La personne a la tête ailleurs et cherche à trouver une solution, elle n’est pas attentive à ce que vous dites.

2-La posture :

*Etre assis à cheval sur une chaise : La personne qui choisit cette posture est souvent agressive et dominante.

*S’appuyer sur ses talons : La personne est très nerveuse et ne se sent pas en sécurité.

*Se pencher en avant : Montrer de l’intérêt pour son interlocuteur et être très attentif à ce qu’il dit.

*Croiser les bras : Une attitude négative, une manière de se protéger des autres, de ne pas adhérer à ce qu’ils disent

3-Les gestes :

*Mordiller un objet : La personne est anxieuse, inquiète et a besoin d’être rassurée.

*Se frotter les mains : La personne veut tirer profit !

*Se « dépoussiérer » les vêtements : La personne est en désaccord avec vous, mais ne souhaite pas l’exprimer

La liste est encore longue ! Si le sujet vous intéresse, on vous conseille de jeter un coup d’œil sur les études de Paul Ekman, l’un des psychologues qui s’est intéressé de près à nos expressions faciales.

 

 

 

 

Load More Related Articles
Load More By Salma Ben Taher
Load More In Psychologie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Check Also

La science nous explique enfin notre dépendance à Facebook

Vous est-il déjà arrivé de déverrouiller votre cellulaire pour lire vos courriels et de ré…